Received 2001658640081814

 Votre panier est vide  Votre compte

Accoucher sans péridurale, pourquoi?

La péridurale pour ou contre?

  • Rappelons ce qu'est une péridurale.

La péridurale en obstétrique est appelée "péridurale de convenance". C'est donc un choix de la patiente et non de l'équipe médicale, lors d'un accouchement.

  • À quoi sert la péridurale ?

En obstétrique la péridurale est dite analgésique cela signifie qu'elle enlève le message douloureux mais laisse les sensations et la motricité dans le bas du corps. En gros elle soulage la douleur et c'est le meilleur moyen qu'on ait trouvé en 2018 pour le faire.

  • Quand peut-on poser la péridurale ? 

La péridurale peut-être poser à partir de 3 cm de dilatation du col lorsque celui-ci est effacé jusqu'à dilatation complète puisque la pose ne dépend pas uniquement de la dilatation mais également de la descente du bébé dans le bassin. Afin de mettre toutes les chances de notre côté de ne pas subir les effets secondaires d'une péridurale ou de les minimiser il est préférable d'attendre la phase active de l'accouchement qui se déroule à partir de 5/6 cm de dilatation. La péridurale sera posée après la mise en place d'un cathéter veineux ainsi qu'une perfusion de sérum glucosé ou physiologique.

Lorsque l'on pose une péridurale à une future maman l'accouchement n'est plus physiologique, il rentre dans le processus de médicalisation.

  • Y a-t-il des contre-indications à la péridurale ?
  1. Déformation de la colonne vertébrale (scoliose...)
  2. Antécédents chirurgicaux de la colonne vertébrale 
  3. Infections cutanées du point de ponction
  4. Syndrome infectieux
  5. Obésité
  6. Trouble neurologique évolutif
  7. Maladies cardiaques 
  8. Traitement anticoagulant
  9. Trouble de la coagulation
  10. Situation d'urgence vitale pour la mère et le foetus
  11. REFUS DU PATIENT

 

  • Quels effets indésirables pour le travail et l'accouchement?

La péridurale peut avoir de multiples effets secondaires sur le travail et l'expulsion du bébé. Tout d'abord il est souhaitable que ce soit plutôt une analgésie péridurale plutôt qu' une anesthésie péridurale. La différence est notoire puisque dans le cas d'une anesthésie péridurale la motricité et la sensibilité n'existe plus autant que le message douloureux.

Si l'on note une perte de sensibilité et de motricité,c'est à la liberté de mouvement de la patiente que l'on touche directement. la liberté de mouvements de la patiente sera altérée et dans ce cas, elle ne pourra plus être mobile. Elle ne pourra plus travailler avec ses contractions, et ainsi accélérer la dilatation du col et favoriser la descente dans le bassin de son bébé. Elle ne sentira plus les signaux de son corps qui était transmis, via la douleur, pour l'orienter dans les positions adéquates, dans la respiration oxygénatrice et dans sa façon d'être pour mettre au monde son bébé.

Généralement la péridurale ralentit et atténue les contractions, ce qui implique la mise en place dans la perfusion des hormones artificielles telles les ocytocine pour relancer l'activité musculaire et tonique de l'utérus et en décupler la force.

L'écoute du cœur du fœtus sera effectuée de manière continue avec le monitoring, car maintenant, la mère n'est plus en possession de tous ses pouvoirs et ne peut pas ressentir ce qu'il se passe exactement dans son corps et pour son bébé. 

Généralement la péridurale implique la position allongée sur le dos ce qui est contraire aux principes de physiologie.

La péridurale peut également inhiber l'un des plus importants réflexe du corps de la femme, le réflexe d'expulsion qui permet de savoir quand le bébé est prêt à sortir, que toutes les conditions sont réunis pour que l'utérus l'expulse. Ce qui engendre malheureusement la plupart du temps la mise en place de manœuvre médicale pour extraire le bébé du ventre de sa mère comme l'instrumentation par spatule forceps ventouse l'utilisation de l'épisiotomie et si cela ne fonctionne pas une césarienne en urgence.

  • Y a-t-il des points positifs à prendre la péridurale?

Dans certains cas la péridurale peut avoir un effet libérateur, on dirait même de lâcher prise, par rapport à la maman. Le travail est très long, la maman est très fatiguée, cela fait plusieurs nuits qu'elle ne dort pas, et la dilatation du col stagne ou est très lente. La maman a besoin de se reposer, de souffler, de se détendre. La pose de la péridurale, dans ces cas-là précis, peut améliorer grandement l'issue de l'accouchement, en tout les cas son vécu est beaucoup plus positif.

 

La péridurale est le meilleur moyen de soulager la douleur en 2018, mais malheureusement elle est utilisée comme un bonbon, que l'on donne sans ménagement aux femmes lors de l'accouchement en leur disant que cela va soulager leurs douleurs mais en oubliant de leur expliquer, tout ce que cela peut impliquer pour la santé de leur bébé, pour elle-même ainsi que sur l'issue de leur accouchement. Normalement le personnel soignant, surtout les sages-femmes, devrait faire en sorte de vous aider à soulager, ou en tout les cas, à apaiser vos douleurs à les rendre plus supportables.

Accoucher sans péridurale est meilleur pour votre santé et celle de votre bébé.  Il est primordial de se préparer mentalement et psychiquement à l'arrivée de son enfant que ce soit pour l'accouchement et bien évidemment pour après. Apprendre ou réapprendre ce qu'est la physiologie d'un accouchement. Comprendre pourquoi cette douleur de l'enfantement existe, et comment la vivre de manière positive. C'est seulement notre corps qui accouche comme tous les mammifères qui existent sur terre, il faut juste se le réapproprier, arrêter de penser que les sages-femmes et les médecins savent mieux que vous en tant que femme.

Informez-vous pour éviter de subir.

Et vous aurez une vision et un vécu de votre accouchement totalement différent car vous en serez l'actrice principale.

Prochain atelier ici

Laetitia La Sage Femme Rustenmeyer

"Pour Naître Parent"

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 15/05/2018

1er centre périnatal et familial au Maroc.
Plus de 12 ans d'expérience dans le domaine de la périnatalité.
Avec l'Alliance et la complémentarité unique d'une Sage Femme et d'une kinésithérapeute.
Tout y est mis en place pour le Bien Naître (Être) des futurs et nouveaux Parents.
Des informations objectives, une orientation physiologique, une écoute individualisée et un accompagnement Unique en son genre.
Ici nous prônons le naturel, mais toujours en alliance avec les connaissances médicales et scientifiques.
Belle naissance et douce parentalité...

 

551d4c2935704bb01b80b592